Inscription à notre Lettre d'information
 
valider
 

Télécharger la dernière lettre (pdf)

www.flickr.com
alliancephotos éléments Aller à la galerie de alliancephotos

Accueil Qui sommes-nous ? Conférences Sorties et visites Autres activités Nous joindre
Autres activités
 


Culture de l'Alliance française


Au premier plan: Pierrette Lénat, secrétaire générale, au second plan: Jean-Paul Lecocq, président de l'AF de Clermont-Ferrand.

Vous lirez ci-dessous l'article que le quotidien La Montagne a consacré à l'Alliance française de Clermont-Ferrand, le 4 février 2014, après un entretien avec Pierrette Lénat, sa secrétaire générale.



     Depuis le mois de janvier, les précieuses conférences de l'Alliance française ont changé d'écrin. Elles ont désormais lieu à l'amphithéâtre Trudaine de l'Ecole de droit. L'occasion d'ouvrir une parenthèse culturelle avec Pierrette Lénat, sa dévouée secrétaire générale.



     Selon les thèmes abordés, entre cent et deux cents personnes assistent régulièrement aux conférences proposées par l'Alliance française de Clermont-Ferrand. Des auditeurs conquis par la qualité et la diversité des interventions qui se déroulent, depuis peu, à l'Ecole de droit, 41 boulevard François-Mitterrand.

     Elles débutent à 18 heures, nouvel horaire légèrement avancé par rapport à celui de l'année dernière. Des raisons pratiques, comme la proximité de l'arrêt du tramway et un amphithéâtre très bien équipé, mais aussi symbolique - le président Jean-Paul Lecoq et de fidèles intervenants émanent de cette École - ont penché en faveur de ce changement, bénéfique pour tous.



Une noble cause


     C'est Yves Bruley qui a ouvert la saison, début janvier, en portant un regard d'historien sur le Vatican, « un petit monde très particulier, capable d'une grande stabilité et de grandes surprises », en témoigne la renonciation historique du pape Benoît XVI, en 2013.

     Pierrette Lénat, secrétaire générale de l'association se réjouit d'avoir croisé, ce jour-là, de nouveaux visages dans l'assistance. Dynamique et très investie dans l'organisation des conférences, elle rappelle que l'Alliance française de Clermont-Ferrand, créée en 1950, a une vocation uniquement culturelle.

     Forte de 220 adhérents et reconnue d'intérêt général, son rôle est la diffusion de savoirs historiques, juridiques, géographiques, politiques afin d'élargir toujours plus la culture générale de chacun. Contrairement à d'autres, elle n'est pas un lieu de formation et ne dispense pas d'enseignement du français. Cependant, elle est en relation avec des instituts privés ou dépendants de l'université, pour orienter celles et ceux qui ont en besoin et qui veulent valider leur diplôme.



Des actions concrètes


     Quotidiennement, l'association reçoit des demandes de renseignements, de stages, d'emplois. Elles émanent de nouveaux arrivants qui souhaitent avoir des contacts en France ou, à l'inverse, d'Auvergnats désirant partir à l'étranger.

     Présent dans 137 pays, le rayonnement du réseau des Alliances françaises est en effet exceptionnel. Après centre trente années d'existence, elles sont devenues la plus importante  ONG du monde. L'équipe clermontoise soutient financièrement « Les enfants du soleil », une petite école de Tananarive, à Madagascar, et a apporté une aide ponctuelle au foyer Lataste, au Cambodge, qui accueille des jeunes en très grande difficulté. Autant d'actions qui participent au développement d'une certaine idée de la France et de sa culture.

 

L' article dans La Montagne est lisible ci-dessous:

 

 

Téléchargez cet article en format pdf   

 

Administrer le site | Mentions légales | Contacts